Insee > Attractivité et parcours résidentiels au sein des grandes aires urbaines | Observer les Pays de la Loire | Scoop.it

"Entre 2012 et 2013, 44 600 ménages sont arrivés dans une des sept principales aires urbaines des Pays de la Loire. Ils sont plus jeunes que la population résidente et ce sont plus souvent des personnes seules. Dotées d’offres de formations supérieures, les aires urbaines de Nantes et Angers captent particulièrement les moins de 25 ans, qui sont également les ménages les plus mobiles. Laval et La Roche-sur-Yon, au regard de leur taille, sont relativement attractives, contrairement aux aires urbaines du Mans et de Cholet. En lien avec l’attrait du littoral, les ménages qui s’installent dans l’aire urbaine de Saint-Nazaire sont plus âgés qu’ailleurs. Sur la même période, 87 000 ménages changent de logement à l’intérieur de ces sept grandes aires urbaines. Ce sont plus souvent des familles et ils sont moins jeunes que les nouveaux arrivants dans l’aire urbaine. S’ils déménagent souvent à proximité de leur précédent logement, certains s’éloignent cependant de la ville-centre pour accéder à un logement plus grand ou devenir propriétaires."